Un musée du matériel agricole dans le Gers

0

Vous êtes amateur de musées et passionné de mécanique agricole ? Mascus vous invite à franchir les portes de l’étonnant musée créé par Michel Dastugue à Tachoires dans le Gers.

La genèse du musée

Tachoires est une commune paisible du Gers d’environ 100 habitants située dans l’arrondissement d’Auch, en Occitanie. Elle possède la particularité d’abriter un musée agricole insolite créé par un professionnel passionné : Michel Dastugue. Pendant des décennies, ce mécanicien a restauré des tracteurs et autres engins agricoles à partir de matériel d’occasion, n’ayant guère les moyens d’acquérir des véhicules neufs. Il sillonnait la France et les régions agricoles pour récupérer du matériel de qualité et effectuer ses réparations à base de connaissances, de passion et d’innovation. Détail intéressant : il a pendant des années restauré des tracteurs pour le plaisir. Sa passion était si dévorante qu’il a au fil du temps accumulé les pièces et les engins agricoles, finissant par ne plus savoir où les stocker.

Une collection unique

Désormais retraité, Michel Dastugue a transmis sa passion pour la mécanique agricole à son fils, dont l’activité s’articule aujourd’hui essentiellement autour du matériel neuf. Et il a finalement décidé d’ouvrir son propre musée pour permettre au grand public d’admirer ses pièces de collection. Le musée du matériel agricole des Dastugue est aussi étonnant qu’unique. On y découvre 14 tracteurs rutilants appartenant à une autre époque, un voyage dans le temps inoubliable que les visiteurs ne sont pas prêts d’oublier. Tous les engins ont été restaurés dans le garage de ce mécanicien hors du commun, de ses propres mains. Pendant la visite, il est possible d’apercevoir de la peinture et des logos d’origine, de grosses roues en fer, des pièces intelligemment réparées et agencées pour remettre à neuf des tracteurs bien différents de ceux que l’on peut voir dans les champs aujourd’hui. Outre les tracteurs, le musée de Michel Dastugue dans le Gers renferme d’anciens prospectus et des vieilles revues dédiées à la mécanique, de superbes deux-roues dont un magnifique Solex, la moto de compétition de son fils et des centaines de trophées remportés par ce dernier.

Un destin écrit d’avance

L’histoire de Michel Dastugue et de son incroyable musée surprennent plus d’un visiteur. Pourtant, le destin de cet homme aux mains dorées semblait écrit d’avance. Ecrit dans les gènes. En effet, son père avait fabriqué lui-même sa première voiture. Chez les Dastugue, la passion pour la mécanique semble donc se transmettre de génération en génération. Et l’histoire est loin d’être finie. Refusant de se reposer sur ses lauriers, Michel Dastugue a déjà en tête les quelques 120 tracteurs qu’il souhaiterait remettre à neuf. Le musée affichant déjà complait, il devra certainement à l’avenir songer à déménager son musée pour exposer ses nouvelles pièces de collection. En attendant, n’hésitez pas à partir à la découverte des engins exposés. Le musée agricole des Dastugue dans le Gers est privé mais les propriétaires acceptent de l’ouvrir aux visiteurs curieux qui en font la demande.

Partager sur les réseaux sociaux:
FacebookTwitterGoogle+LinkedIn

Laissez un commentaire