Les concours de labour en France : un rendez-vous convivial des seigneurs de la terre

0

Les agriculteurs de la France organisent chaque année des compétitions de labour. C’est une occasion unique de découvrir les camions tracteurs d’occasion et de très bonne qualité. Les participants conduisent tous leurs tracteurs laboureurs sur un circuit déterminé par les organisateurs du concours. La plupart des concours se déroulent pendant l’été et sont qualificatifs pour le Championnat de France de Labour.

 

Les concours hiérarchisés en fonction des découpages territoriaux de la France

Le Championnat de France de labour est organisé par les Jeunes Agriculteurs, depuis 1954. Il réunit toutes les régions syndicales de France. C’est-à-dire toutes les régions dans lesquelles les agriculteurs sont engagés dans des syndicats reconnus par l’État. Le championnat est ainsi divisé en plusieurs concours. Ces compétitions portent une dénomination différente selon la région. Ainsi, il existe les concours de labour et les concours de tracteurs (dans ce dernier cas de figure, il vous est possible d’acheter ou de vendre votre tracteur agricole. D’ailleurs, les dans les abords des espaces dédiés aux circuits, les mentions telles que « a vendre tracteur agricole ou camion tracteur » ne sont pas rares). Il s’agit alors de concours inter cantonaux de labour au cours desquels un nombre distinct de laboureurs rivalisent d’adresse pour tracer leurs sillons. Ces laboureurs sont issus de tous les cantons d’un même département adhérant à un syndicat professionnel. Il existe également les concours départementaux. Ceux-ci regroupent les agriculteurs vainqueurs des épreuves inter cantonales. Les concours régionaux de labour regroupent quant à eux les champions des départements. Ces derniers s’affrontent pour gagner l’une des places de la finale nationale.

 

Les contenus des épreuves

Les épreuves de ce championnat national de France de labour comprennent le labour en planches, avec charrues simples et le labour à plat, avec charrues réversibles. Pour l’épreuve de labour en planches, les parcelles de labour sont de forme rectangulaire. Leur largeur est de 20 mètres, pour les charrues bisocs, de 30 mètres, pour les charrues trisocs et de 40 mètres, pour les charrues quadrisocs. La longueur des parcelles est comprise entre 60 mètres et 100 mètres. Pour l’épreuve de labour à plat, les parcelles mesurent de 10 à 16 ares, pour les charrues bisocs, de 15 à 24 ares, pour les charrues trisocs et de 20 à 32 ares, pour les charrues quadrisocs. La longueur des sillons est comprise entre 60 mètres et 100 mètres. Les largeurs des parcelles seront de 12 mètres et 20 mètres aux extrémités, pour les charrues bisocs, avec un minimum de 10 à 16 mètres, de 18 mètres et 30 mètres aux extrémités, pour les charrues trisocs, avec un minimum de 15 à 24 mètres et 40 mètres aux extrémités, pour les charrues quadrisocs, avec un minimum de 20 et 32 mètres.

 

À qui s’adressent les concours ?

Les concours de tracteur laboureur en France s’adressent aux agriculteurs âgés de seize à trente-cinq ans. Les conditions à remplir par ces derniers sont les suivantes : exercer le métier d’agriculteur, de salarié agricole, d’aide familial ou d’étudiant. Les étrangers doivent prouver qu’ils ont travaillé en France dans l’agriculture durant trois années consécutives. Les compétiteurs doivent avoir rempli le bulletin de participation au Championnat. Ils doivent également posséder une autorisation écrite du propriétaire du matériel utilisé au Championnat s’il ne leur appartient pas. Les modifications sont permises, uniquement si les tracteurs et charrues utilisées portent la même marque. Il en va de même des pièces détachées.

Partager sur les réseaux sociaux:
FacebookTwitterGoogle+LinkedIn

Laissez un commentaire